samedi 28 novembre 2009

Bob Dylan 1967

18 commentaires:

Jackijac a dit…

Hey "Lika a rolling stone".
J'aime bien on le reconnait grace son regard qui tue ^^.

Bridie a dit…

really great work.....also the Dali Lama ...its wonderful.

cabap a dit…

Thanks for your nice comment Bodard.
My painting is still on my blog,don't you see it ?
Great Bob Dylan !!!!!!!
jan :)

Thierry a dit…

Pour compléter ce qu'a écrit Jakijac, on le reconnaît aussi grâce à son sourire légendaire.
Bravo pour cette caricature dans laquelle tu as magistralement rendu l'habituelle inexpressivité de Dylan (à laquelle s'ajoute une paire de lunettes noires judicieusement placée devant les yeux). C'est presque une chance que la lumière n'était pas éteinte... Ce qui n'est pas peu dire du tour de force auquel tu t'es livré, puisque la caricature se fonde aussi sur l'expression du visage. Tu m'épates, en somme.
Dylan is Dylan, y compris et surtout dans ton dessin. Je le répète : bravo !

Obi. a dit…

Je suis bluffé. Et encore plus bluffé par le volume et la densité de la chevelure frisée que tu as parfaitement réussi à reproduire ici. Cette crinière est magistrale et je reste sincèrement épaté par le travail que tu as effectué sur cette dernière pour la rendre quasiment en 3D !
Mais comment as-tu fait bon sang ?
Ça m'épate... ça m'épate !

Wlamir (WROD) a dit…

Great work Mr. Bodard !!!
Congratulations...

Archi a dit…

top, tip top, vraiment genial, un grand ++ pour les cheveux.

PS : j'espere que tu as bien reçu mon mail avec le code :)

Grand a dit…

Superbe. C'est bien simple, on dirait du Bodard!!!

BODARD a dit…

JACKIJAC > Et ça c'est bien une blague-qui-tue façon Jacques B. ;O)

BRIDIE > Hi Bridie, thanks for your visit, I don't think it's wonderful, I just want likeness.. and your smile !

CABAP > Yes, I saw it again, won-der-ful painting !

BODARD a dit…

THIERRY > Tu auras remarqué que depuis une semaine j'utilise "ton" caractère gras et "tes" flèches pour clarifier mes réponses aux commentaires. Un copain m'a appris comment on pouvait faire, et depuis j'en use et j'en abuse. Merci donc.

En ce qui concerne Robert Allen Z. il est vrai que son visage - jeune surtout - ne se prête guère au jeu de la caricature. Le défi était bien de lui donner un semblant de début d'esquisse de brouillon de vie...

Francky a dit…

Tout à déjà été dit, je ne fais que me joindre aux autres pour vous dire Bravo. Superbe Zimmerman !

BODARD a dit…

OBI. > J'ai failli m'évanouir d'émotion devant tes remarques capillaires et dithyrambiques, il s'en est fallu d'un cheveu.

WROD > Thanks, Wrod, it's a pleasure to see your work on World CartOOnists too !

ARCHI > Tip-top ? Ou bien pile-poil, comme dirait Obi ;O

Oui, j'ai bien reçu ton code, merci !

GRAND > Ouf, mon Denis, j'ai eu peur à un moment que tu dises "on dirait du Grand"... le chemin est encore long, Maître, et je ne suis qu'un petit scarabée...

FRANCKY > Merci d'ajouter votre perle à ce collier de compliments. J'en suis trés touché.

DELOIRE a dit…

braco j'adores ce dessin, je retrouve ton coup de crayon mais un peut différent, plus souple avec davantage de nervosité sur la partie des lunettes, ce qui donne à mes yeux un super contraste.
heureux de t'avoir croisé à orleans.

BODARD a dit…

DELOIRE > Ce qui est étonnant, c'est que cette caricature date un peu (4 ou 5 ans) et que je ne la sortais pas justement pour ces raisons... merci en tout cas de ton commentaire et de ton oeil aiguisé.

Moi aussi j'ai été ravi de "papoter" un peu avec toi à Orléans, Laurent : là encore tes avis et ton oeil aiguisé sur les salons et festivals me sont précieux !...

DELOIRE a dit…

oula...alors si on part dans l'analyse des salons..on va rester dans notre salon, bien au chaud (:

Guillaume Néel a dit…

Le velouté du crayon gras se prête tout particulièrement à ce visage quelque peu androgyne très difficile à caricaturer.
Il n'y a aucun doute pour ta place au panthéon des caricaturistes.

BODARD a dit…

DELOIRE > :O)

GUILLAUME NEEL > Mon Panthéon est décousu...

Guillaume Néel a dit…

Si ça continue on verra le fond de ton ????
on s'égare là ?!