mardi 15 décembre 2009

Raymond Devos

watercolour (face) + gouache (clothes)

17 commentaires:

Poussinaute a dit…

Waouh ! Quel rendu !
Bravo... !

Thierry a dit…

Le modelé du visage, ainsi que l'expression, sont superbement rendus. Je suis très sensible à la palette de couleurs choisie pour la carnation du visage dont tu as retranscrit les différentes nuances. Cela accroît l'impression que ce visage dessiné est animé par une sorte de vibration particulière, juste sous la peau. Du coeur à l'ouvrage, en quelque sorte. Et de la belle ouvrage, en prime.

francky a dit…

Extra, vous jouer avec les déformations comme il jouait avec les mots en prime un rendu tout particulier qui va bien à la sensibilité du bonhomme. Bravo !

Guillaume Néel a dit…

Un beau travail à l'aquarelle (me semble-t-il) avec une justesse des tons de cet illustre humoriste au verbe haut et à la verve sans pareil.
Tu as bien capté son regard de clown triste.

BODARD a dit…

POUSSINAUTE > C'était la phrase préférée de Farrugia dans La Cité de la Peur.

THIERRY COQUELET > Merci Thierry, tes commentaires à fleur de peau sur la carnation me sont... chair. J'ai posté ce Devos comme un repère pour moi, et malgré la qualité du scan (et des écrans) qui ne comprennent décidément rien aux aquarelles.

FRANCKY > Merci, je teste, je m'amuse... Je passe d'une technique à l'autre au gré de mes envies... et j'adore ça.

GUILLAUME NEEL > Oui, oui, c'est bien de l'aquarelle (et de la gouache pour la veste et le noeud pap'), avec des effets inattendus une fois scannée (l'original est plus "doux" mais, bon, je garde quand même).

Grand a dit…

Version 2009? Superbe en tout cas, mon Christophe! Tant dans l'expression, la déformation que dans le traité!
De l'art quoi, réel (...ouais, je sais, n'est pas Devos qui veut)

BODARD a dit…

DENIS GRAND > Oui, version 2009, je l'ai fait hier. En fait, c'est pour le concours n°1 sur ton site, je ne suis pas trop en retard, j'espère ?

cabap a dit…

Wow ...Great work Bodard,
!!Merry Christmas!!!!
Joyeux Noël!!!
jan :)

BODARD a dit…

CABAP > Thanks, my friend, you're a Master in watercolour ! Merry XMas to you and your family !

zabuski a dit…

Bravo Christophe ! Mêler l'aquarelle et la gouache pour une caricature, fallait oser...Et tu l'a réussi !

BODARD a dit…

ZABUSKI > Un grand merci, Maurice. Tu sais comme moi que passer d'une technique à l'autre, s'amuser, progresser et régresser, tester, tenter, rater et réussir, oser font partie du "jeu", de notre jeu. En réalité, j'ai vu que Ricord avait déjà juxtaposé crayons et gouache (dans ses 2 premiers "Livres des Ricord"), on n'invente jamais rien, on s'inspire - plus ou moins consciemment - et c'est tout.

justin a dit…

superbe caricature
.
rendu magnifique et les couleurs tres bien associees au personnage.
du tres bon travail.

BODARD a dit…

JUSTIN > Merci Robert ! Ton enthousiasme m'enthousiasme... et me donne envie de continuer mes recherches dans cette voie. Allez, je m'y recolle, zou !

manuel loayza a dit…

bUEN TRABAJO,Bodard.¿siempre le pones fondo de color a tus caricaturas? resalta bien

manuel

marilo a dit…

Ch'sais pas pourquoi,il me fait penser à Superman qui aurait abusé de hamburgers (les couleurs doivent y être pour kekchose!!!)

BODARD a dit…

MARILO >Je ne sais pas de quoi tu as abusé pour assimiler Raymond Devos à Superman mais je veux la même chose !

DELOIRE a dit…

Et oui effectivement, ce Devos là m'avait échappé, c'est Devos au milieu des années 70 ?
En tous cas l'aquarelle ça dépote mon pote !