jeudi 27 mai 2010

Léonard de Vinci (1452-1519)

44 commentaires:

Mike Eppe a dit…

GENIAL !!!

KIKELIN a dit…

Aunque no comente (pardon) siempre veo tus caricaturas, geniales y maravillosas.
Un abrazo

Ruminant a dit…

Excellent!!

Mônico Reis a dit…

Bodard Cher ami,

Excellent travail!

Merci beaucoup de votre visite et des mots sur mon modeste blog.
J'ai fait une caricature d'elle. Mais je suppose que ce n'était pas bon. Je pratique plus. Je vais faire un autre et que vous envoyez.
Une accolade.
Monico

john a dit…

Thats a great one, really like it. The colour is really appropriate..

hanzz a dit…

hahahahaha !
I can't stop laughing !

Anonyme a dit…

J'aime beaucoup sa barbe,chevelure
Bravo, je m'incline,très bas
(pas évident pour une oh reine!!!)
Je vous embrasse(toujours pas conventionnel,pour une oh reine!!)
Elisabeth

Poussinaute a dit…

Beaucoup de puissance et de mystère dans cette caricature, le regard me dérangerait presque.
Je salue ta collaboration avec Guillaume MEEL, comme pour Sarkozy la complicité et la qualité sont au rendez-vous de l'amitié.

BODARD a dit…

MIKE EPPE > C'est effectivement l'adjectif qui convient quand on parle de Léonard !

KIKELIN > Thank you very much, my friend. I understand what you wrote but I didn't learn spanish, I'm sorry, hope you understand my answer. Merci beaucoup, mon ami. Je comprends ton message mais je ne sais pas écrire en espagnol. J'espère que tu comprends ma réponse en anglais ou en français.

BODARD a dit…

RUMINANT > Hi, Ruminant. I often visit your blog, alwaus funny and great ! Thank you for your message.

MONICO > Merci pour ton message en français, Monico. Ton blog n'est pas "modeste", tous les blogs sont intéressants et doivent aider à progresser grâce aux commentaires des amis. C'est pourquoi moi aussi j'ai un blog avec commentaires.

BODARD a dit…

JOHN SUPERMAN > Hi, my friend. The original caricature is red (red chalk) and Guillaume Néel did the background. I like the result too.

HANZZ > That's exactly the reason why I draw caricatures : thank you very much ! Your comment is very important to me.

BODARD a dit…

ANONYMELISABETH > Ô ma Reine, merci de jeter un oeil sur le modeste travail de votre fidèle chevalier Bodarthur de la Table Ronde.

POUSSINAUTE > Bonjour à toi, autre Reine visiteuse de mon blog. Oui, cette deuxième collaboration avec l'ami Guillaume me comble. J'ai moi-même toujours été fasciné par l'autoportrait (?) de Leonardo qui m'a servi de modèle. Presque effrayant, oui.

zabuski a dit…

Très sympa cette caricature de Leonardo !
J'aime beaucoup son air à la fois naïf et rusé à la fois ...Mystère quand tu nous tiens !

Jean-Marc Borot a dit…

Bravo Christophe : j'aime particulièrement le fait que tu sois parvenu à en faire une "vraie" caricature, drôle, tout en restituant la dignité et la grandeur du personnage (en admettant qu'il s'agit bien de Leonard lui-même), le tout dans le style et la technique du génie.
C'est donc, aussi, génial.
Plus modestement peut-être, mais si les potes te font pas de compliments, à qui ils servent?
Si je comprends bien, bravo aussi à Guillaume pour l'intégration du dessin sur le fond. C'est du très bon boulot.

Francky a dit…

héhé, superbe !
l'est haut l'art de Bodard ... Ok, je sors.

BODARD a dit…

ZABUSKI > Salut Maurice. J'ai quelques photos de toi où tu arbores toi aussi cet air rusé et naïf à la fois. Une des caractéristiques des génies, sans doute...

BODARD a dit…

JEAN-MARC BOROT > Tout-à-fait d'accord sur le fait que les potes ça sert aussi à ça, non mais oh. Merci donc, j'ai quelques idées qui traînent comme ça, celle-ci depuis longtemps. Et c'est vrai que le fond créé de toute pièce par Guillaume est magnifique. Encore merci à lui. Ah, j'oubliais : bon week-end (ovale) et bonne revanche, eh eh.

FRANCKY > Non, non, tu peux rester : je suis malheureusement bon client et bon public pour ce genre de calembour...

Toby_K a dit…

Great work, and thank you for your comments on my blog and for following:)

BODARD a dit…

TOBY > Hi Toby ! Merci, beau travail... sur tes deux blogs ;O)

Guillaume Néel a dit…

C'est un plaisir de collaborer avec toi. Ton travail étant d'une excellente qualité cela rend l'intégration facile et presque anecdotique dans cette œuvre.

Un p'tit clin d'œil à Jean-Marc et à ton "autre Reine visiteuse", pour dire que tout est de la faute de Christophe et que c'est à lui qu'il faut s'en prendre ;)

Enfin le livre à l'air d'être un bel investissement (j'insiste sur ce dernier terme).

Dominic Philibert a dit…

Superbe!

Thierry a dit…

Je ne connais pas l'ouvrage auquel tu fais référence et ne peux être affirmatif à propos de quand remonte ce qu'on estime être les fondements de la caricature moderne, mais parmi les quelques connaissances qu'il me reste en histoire de l'art, on pourrait citer, par exemple, les motifs sculptés sur certains chapiteaux d'églises ou de cathédrales de l'art roman à l'art ogival (donc antérieurs à Vinci).
Certes, Vinci a sans doute poussé un peu plus loin que ses prédécesseurs l'exagération des visages et des expressions, mais la notion même d'exagération existait bien au Moyen-Âge. Du coup, les têtes grotesques de Vinci ne sont peut-être pas une étape fondamentale, mais une continuité naturelle de cet art, lequel a bénéficié de l'aura phénoménale de l'artiste pour marquer les esprits.
Bref, on pourrait en débattre longtemps, car le sujet ne manque pas d'intérêt.
Je m'égare...
Cette caricature du père Fouras est vraiment très réussie (on reconnaît même, au fond, les machines qu'on voit dans les cellules de Fort Boyard).
Je m'égare, disais-je...
Cette version de Vinci est excellente et, contrairement à ce que j'ai écrit plus haut, il n'y a pas là de débat possible. Bravo, Christophe !
... Et bravo aussi à Guillaume pour le compositing.

BODARD a dit…

GUILLAUME NEEL > Le livre paru chez Citadelles-Mazenod en 2006, qui dépasse les 60€, est effectivement un bel investissement. Comme souvent chez cet éditeur l'iconographie est de trés bonne qualité.

BODARD a dit…

DOMINIC PHILIBERT > Merci, Dominic !

BODARD a dit…

THIERRY COQUELET > Oui, nombreuses sont les références antérieures à Leonardo Da Vinci dans les ouvrages consacrés à la caricature, y compris dans celui-ci. Il est même souvent question des types grotesques des périodes hellénistique et romaine en réaction à l'art classique après la mort d'Alexandre le Grand. On remonte parfois juqu'à la préhistoire. Tout dépend évidemment de ce que l'on entend par "caricature" et dans ce genre de débat il est toujours important de préciser la (ou les) définition(s) que l'on accorde au mot caricature. Les types grotesques de Leonardo (et de ses contemporains) furent sans aucun doute une étape mais cette étape fut-elle fondamentale ? Et à quel titre ?

Merci pour tes remarques sur mes crobards dominicaux , toujours encourageants. A bientôt.

Elisabeth a dit…

Oh la-la,je suis IMPARDONNABLE!,Je n'ai pas féliciter,Monsieur Guillaume Néel!
Pouvez-vous,Christophe,transmettre mes excuses a Monsieur Néel?
(Alors la,tu parle d'une reine,meme visiteuse,oublier des choses importante ce n'est pas,diplomate!!!)
Je vous embrasse
Elisabeth

carlos a dit…

Oh merde! Tu as vraiment envi que monsieur Da Vinci sorte de sa tombe et te colle une trempe :D. Très drôle la tête :D.

Great!

BODARD a dit…

ELISABETH > Je transmets, votre royal souhait sera exaucé.

CARLOS > ... et en plus Amboise n'est pas loin de chez moi... aïe aïe aïe...

Grand a dit…

10M12CB12,non...10N12CD12,non plus...merdalors, j'retrouve plus le "code"!(bon ça c'est fait)

Franchement, est-ce vraiment nécessaire d'en rajouter une couche? C'est très très bon mon poto, quoi!!!
...et bravo itou au coup de paluche informatique de Guillaume qui apporte LE p'tit plus.

(heu, sanguine XVIIIème siècle?)

Ma Semaine En Image a dit…

J'aurai voulu écrire Génial, Excellent ou bien d'autres qualificatifs mais ils ont été pris. Je ne l'écrirai donc pas mais je le pense très fort!

PS - Quel succès ce Léonard, se faire caricaturer plus de 500 ans après sa mort, faut le faire non?

BODARD a dit…

DENIS GRAND > Oui, mon Denis, le code a changé. Mais ce n'est pas un probème : quand tu es en bas : tu m'appelles sur ton portable et je descends t'ouvrir.

BODARD a dit…

MSEI > Merci Thierry ! Oui, maintenant que tu le dis, je ne connais pas d'autres exemples dont on fait encore des caricatures ou des T-Shirts 500 ans après leur mort...

Jean-Marc Borot a dit…

Heuh, y'aurait p'têt bien quelques T-shirts avec Jesus, ou Boudha... pas forcément en caricature certes.
Et puis du côté de Lascaux, sur ce sujet, ils sont quasi imbatables.
Et là pour les droits d'auteur, y'a longtemps que "l'artiste" a plus mal aux dents !
Tout bénéf'

Guillaume Néel a dit…

Pour rebondir sur le post de Thierry et ta réponse, je poserai une question. Peut-on considérer qu'un art premier ou naïf peut être considérer comme caricaturale ou grotesque s'il n'existe pas de style plus réaliste ?
Je pense que l'ambiguïté de Vinci premier caricaturiste du vieux continents doit débuter ici.

BODARD a dit…

JEAN-MARC BOROT > Je n'ai jamais vu de caricatures proprement dites de ces deux-là en T-Shirt. On est plus, me semble-t-il, dans une démarche de fan ou de fidèle, tout comme on porte un T-Shirt avec le christique Morrisson ou le charismatique Che. Me semble-t-il.

BODARD a dit…

GUILLAUME NEEL > Comme je suis loin d'être un spécialiste, je me garderai bien de te répondre de manière définitive, Guillaume. Je peux juste à nouveau dire que tout dépend de la définition que l'on donne au mot caricature. D'après mes lectures, il est communément admis que l'on parle de caricature quand il y a une notion de critique, d'opposition, de réaction, de contre-pouvoir. Or dans l'exemple que tu prends, tu ne fais référence qu'au style, au trait. Pour de Vinci et ses contemporains, il y avait bien sûr le style mais aussi cette dimension d'opposition, ou de réflexion par rapport aux canons de beauté de la Renaissance. Tout ce qui est déformé, ou stylisé, n'est pas caricature (ce serait trop facile !). Dans une caricature, il y a non seulement la forme mais aussi le fond, l'intention. C'est un sujet que nous abordons quelquefois avec l'ami Borot, et nous utilisons l'expression "donner un sens" ou "donner du sens" à tout ça. Mais le débat est ouvert.

Guillaume Néel a dit…

Effectivement, je ne m'étais arrêté qu'au style graphique, enlevant le sens du genre.
Je pense que la définition que tu avances est ce qui peut nous donner des éléments de réponse sur la genèse de la caricature; et éliminer les peintures rupestres sans sens critique, sans remettre en cause pour autant les notions de satire, d'opposition... de cette époque.
Comme tu le soulignais à Thierry, sur la période antique, on parle d'un certain caricaturiste Pauson, ainsi que de vases et de murs peints en Grèce, en Italie et en Egypte.
Alors pourquoi dans la pensée générale n'en voit-on le début qu'à partir de la renaissance, voir pour d'autres du XIXe.
L'homme a-t-il une si mauvaise mémoire que ça, où ne considère-t-il pas "l'avant" de ces périodes par manque d'éléments connus ou redécouverts en quantité suffisante?

BODARD a dit…

GUILLAUME NEEL > Je ne sais pas si la pensée générale, ou pensée commune, considère cela*, mais si oui cela est effectivement étonnant.

(*)je n'ai pas fait de sondage...

andres casciani a dit…

jajaj nice colours also! Thanks for your comments!

BODARD a dit…

ANDRES > I like your work very much, I'll often visit !

BODARD a dit…

DENIS GRAND > Euh... oui, sanguine XVIIIème sur papier XXIème siècle réalisée par un dessinateur XXème siècle. J'suis un peu en retard pour la réponse, non ?

Diemer a dit…

Great work Bodard, great hug from Btazil. Cartoonist Diemer

BODARD a dit…

DIEMER > Hi Diemer, thank you very much. I like to visit your blog too !

NAYER a dit…

So nice, great work