dimanche 5 septembre 2010

Eric Woerth (3)

5 commentaires:

Guillaume Néel a dit…

La finesse de la mise en couleur du visage rend la caricature très efficace. On ressent la dextérité dont tu avais fait preuve sur le N°1, en niveau de gris.
Tu sembles bien parti pour faire une longue série sur Woerth.

Thierry a dit…

Cette nouvelle version de Woerth m'impressionne tout autant que les précédentes auxquelles tu t'es livré. Tu maîtrises désormais parfaitement ton sujet ; en outre, le trait est léger et la mise en couleurs offre des nuances remarquables qui donnent sérieusement envie de s'emparer à son tour d'un pinceau. Je contemple et j'admire.

BODARD a dit…

GUILLAUME > merci pour tes commentaires encourageants sur mes tentatives de mise en couleur. Une série sur Woerth ? Je ne sais pas, mais une série sur Sarko and Co, certainement.

THIERRY > Je retiens de ton commentaire l'envie (sérieuse, dis-tu) de prendre les pinceaux. Voilà qui me comble (moi qui suis à ménager), et c'est certainement le compliment qui me touche le plus, tant l'envie et la passion sont à la base des quelques trop rares heures de nos loisirs que nous consacrons, l'un et l'autre je crois, à notre hobby. Merci, donc.

Mike Eppe a dit…

Comme quoi il n'est pas nécessaire d'avoir un PC pour faire de belles mises en couleurs ... ;)
Quel acharnement sur E.Woerth (4ème)
Bien à toi
M.

BODARD a dit…

MIKE > Sauf erreur, et à ma décharge, il me semble que le susdit s'acharne aussi un peu sur nous, non ? Les colrisations "manuelles " ou informatiques peuvent l'une et l'autre donner des trés bons (ou de trés mauvais) résultats, cela dépend de la main qui dirige. Je partage donc ce que tu dis, et à titre personnel, je préfère en général les colorisations manuelles.