mercredi 24 novembre 2010

Barbara

Il y a 13 ans jour pour jour, le 24 novembre 1997, nous quittait Barbara.

15 commentaires:

AMBre a dit…

Magnifique ! Merci de cette pensée pour ELLE.

Pierre a dit…

Elle est terrible cette caricature
Ton habilite a capter l espièglerie du regard
Bravo

Ma Semaine En Image a dit…

Elle a un petit air d'aigle... Ca ne doit pas être complètement innocent?

Michellux a dit…

Très bel hommage à cette magnifique chanteuse

Achde a dit…

Chouette comme d'habitude. Une vraie réussite tant dans le cadrage que dans le traitement.

666 a dit…

Oui magnifique hommage. La Longue Dame Brune est sublime. Quel regard. C'est elle dans toute sa splendeur et ses contrastes.

MaPY a dit…

En noir et blanc, simple et classe. Pas besoin de plus, bravo Christophe !

Thierry a dit…

Belle et grande dame brune dont tu as su magnifier le charme, l'élégance et l'humour. C'est un dessin au regard captivant qui me fait replonger illico dans des textes inoubliables (Göttigen ; Dis, quand reviendras-tu ? ; Nantes...). Merci infiniment, cher Christophe.

Guillaume Néel a dit…

Magistral mon ami.
Elle semble saisi dans le mouvement avec un regard magnifique, et un traitement tout en douceur et subtilité.

Francky a dit…

Même pas le temps de commenter cette superbe Barbara que tu es déjà passé à autre chose.

BODARD a dit…

AMBre > Barbara est une des (trés) rares chanteuses à me bouleverser. Je l'adore.

PIERRE > Tu as raison, le terme "espièglerie" convient trés bien à son regard, et à nombre de ses chansons !

MSEI > Comme pour beaucoup de dessins, ce n'est ni complètement innocent ni complètement volontaire...

BODARD a dit…

MICHELLUX > Merci Michel. On ne peut pas oublier Barbara.

ACHDE > Merci Achdé, pour ton commentaire et ton regard (d'aigle, donc).

666 > Tout comme pour ton blog, c'est à un style, une ambiance, une personnalité que je suis sensible. Il ne m'étonne pas que tu apprécies cette Grande Dame.

MAPY > Ah ! Ce que j'aimerais arriver souvent à cette simplicité dans mes caricatures, que je trouve bien souvent trop travaillées.

BODARD a dit…

THIERRY > De rien, tout le plaisir est pour moi, et ce n'est pas une formule de politesse...

GUILLAUME > Oh, oh, voilà qui est joliment tourné et me fait rosir de confusion... Douceur et subtilité, dis-tu ? Oh, oh...

FRANCKY > Oui, nous ne faisons que passer, c'est bien connu...

J.BOSCO a dit…

excellent!!
fantastic my friend Bodard.

BODARD a dit…

J.BOSCO > Merci, mon ami !