jeudi 20 janvier 2011

Christophe Alévêque

aquarelle / watercolour
Voir aussi les excellentes versions de Marilo et Jean-Michel Renault.

20 commentaires:

DÃO caricaturas a dit…

Belo trabalho Bodard.

galien a dit…

Splendide !
Très belle attitude mutine, presqu'insolente, qui lui va à merveille...

Bravo, msieur !

Guillaume Néel a dit…

Je suis fan !!
Totalement !!
Merci mon ami pour ce bon moment !

Mr Loulou a dit…

ah ben oui , c'est bien lui, pas de doute

Charles DA COSTA a dit…

superbe !
ton rendu a l'aquarelle est vraiment superbe et j'aime beaucoup l'attitude
j'adore !

john a dit…

Nice one...

Mônico Reis a dit…

Belíssimo trabalho, meu amigo Bodard.
Um abraço

BODARD a dit…

DAO > Merci beaucoup, ami aquarelliste !

GALIEN > Je ne l'imagine pas avec un autre air, effectivement...

GUILLAUME NEEL > A ce point ? Merci pour ton enthousiasme communicatif !

MR LOULOU > Merci, Mr Loulou.

CHARLES DA COSTA > Toujours délicat de faire des caricatures à l'aquarelle, médium doux par définition. Ton oeil m'est important, merci.

JOHN > Thank you John !

MONICO REIS > Merci mon ami.

AMBre a dit…

Totale réussite ! Sincèrement bravo.

Francky a dit…

Superbe attitude, et en plus j'adore le bonhomme. La mise en couleur tout en délicatesse ne peut être signée que d'un B qui veut dire Bodard, Bravo.

Thierry a dit…

Géniale et hilarante version d'Alévêque ! ah !, le cardinal dessin que voilà. Tout y est excellent, jusque dans l'impression de volume. Bref, c'est remarquable, et j'ai bien senti claquer la baffe cette fois aussi.

Elisabeth a dit…

L'expression est vraiment excellente !

DÃO caricaturas a dit…

Je vous remercie de goût Bodard ami de mon travail.
vous pouvez mettre mon lien sur votre blog ami.
Je vous remercie. www.daocaricaturas.blogspot.com

666 a dit…

Superbe portrait de Christophe Alévêque. Petite moue mi-hautaine, mi-désabusée. Comme s'il n'était finalement pas satisfait d'endosser ce costume, ce rôle qu'il s'est pourtant choisi. Qui est-il derrière le masque? En pleine lumière et pourtant un peu dans l'ombre. Contrastes entre la luminosité côté gauche et droit. Tjs cette âme que tu captures chaque fois dans le regard, que tu emprisonnes, que tu nous révèles.
Christophe Bodard = le véritomètre.

Pierre a dit…

Je reconnais bien là ton travail de qualité, précis et expressif. Meme si je n'aime pas le personnage

Bravo Christophe

Wlamir (WROD) a dit…

C'est magnifique Bodard !!!
Félicitations mon ami...

Bridie a dit…

grear stuff Bodard.. and that one of Charles Da Costa is something else.. really well composed.

BODARD a dit…

AMBre > Trés touché par ton cri du coeur (d'ambre), merci à toi !

FRANCKY > Merci, Francky, mais il me reste tant de chemin, à la pointe du crayon...

THIERRY > Douce, la baffe, douce. Et puis ce n'est que justice, après les bourre-pifs que tu m'as infligés...

ELISABETH > Ah! l'expression ! Je cours sans cesse après... L'expression... et donc le regard, la vie, quoi.

DAO > OK, DaO. Merci pour ton mail aussi !

BODARD a dit…

666 > Eh, eh, tu me fais encore sourire, amie sorcière ! L'expression "véritomètre" me plaît bien, même si je dois reconnaître que j'en suis parfois assez loin.

PIERRE > Merci encore une fois, Pierre. A vrai dire, je le connais trés peu et ne l'ai vu qu'une fois dans un film intitulé Pièce Montée où il avait un petit rôle. Le dessiner avec son costume de Zorro (j'avais repéré une affiche) m'a beaucoup amusé et intéressé, surtout en ce qui concerne le travail du noir sur le masque et la cape.

WLAMIR (WROD) > Your room is ready ;O)

BRIDIE > My dear friend, I'd like to see new posts on your blog, the previous ones are so excellent !

carlos a dit…

Super bien fait, comme d'habitude. Bravo l'ami