vendredi 9 septembre 2011

Edgar Allan Poe

crayon aquarelle/ watercolour pencil

A lire ou à écouter : cinq nouvelles d'Egar Allan Poe en cliquant ici. Bonus : Edgar Allan Poe chanté par Alan Parsons Project, Thiéfaine et Lou Reed sur le blog d'AMBre.

19 commentaires:

Guillaume Néel a dit…

Une nouvelle version où le côté inquiétant est bien retranscrit.
La déformation, le traitement des volumes par la lumière est très séduisant.
Bravo Christophe !!

renaud a dit…

superbe ! Il se trouve qu'Edgar Allan Poe est une référence pour moi en littérature. Je me trouvais cet été à Providence, Rhode Island, à l'emplacement de la maison de Lovecraft (une sorte de pélerinage), en haut de College street et à l'intersection avec Benefit street, rue que lui et Poe ont arpentée, chacun à leur époque. C'était un dimanche, il n'y avait personne et, à longer la Brown university et cette longue rue (Benefit) bordée de maisons anciennes datant des 17ème, 18ème et 19ème siècle, je me sentais comme hors du temps. Je m'attendais presque à voir Edgar Poe surgir devant moi.
Cette caricature m'a immédiatement évoqué cette journée particulière

francky a dit…

Ohooohhhooh, Il est énorme celui là. Il y a pas mal de versions de Poe mais je doit dire que celle-ci est superbe. Certainement dans le top 5, pour ne pas dire le top 3. Un Grand GRAND bravo. Et cette petite lumière à gauche... miam miam.

galien a dit…

Superbe !
Poe est un de ceux qui ont fait de la littérature vivante, et ont initié plein de gens à se tourner vers les carrières artistiques.
Comme par hasard, on retrouve tout un état d'esprit dans son travail dans celui d'auteur que tu nous as déjà présentés, comme Baudelaire, ou qui me touche (oui encore lui !), Lovecraft qui le revendique comme étant source d'inspiration.
Nombre de peinture évoquent son univers ou bien la musique, notamment le rock, avec des morceaux qui font sentir ce que l'on peut lire de lui.

Bridie a dit…

excellently done Bodard... love all these caricatures. looked up edgar allan poe to see what he looks like... love how u played with it.

Elisabeth a dit…

J'ai l'idée de le dessiner souriant avec Baudelaire un de ces 4...
Chapeau pour le volume dans le dessin, très belle tête de Poe ;)

Luciano Caricartoons a dit…

muito bom amigo,parabens............

BOD' a dit…

GUILLAUME > Oui, Guillaume, j'ai retravaillé Poe avec une idée de "déséquilibre". Rien dans ce dessin n'est symétrique. J'y vois moi aussi un aspect inquiétant, ainsi qu'un brin de folie.

RENAUD > Ta visite, et particulièrement ton anecdote, me font un grand plaisir. J'apprécie que tu aies pris le temps de narrer ce témoignage et je suis heureux que mon dessin t'en aie donné l'envie. Je suis moi aussi un fan de Lovecraft.

BOD' a dit…

FRANCKY > Je sui ravi (et fier, allez, je le dis), que ma version te plaise. Bon nombre de tes dessins à toi font partie de mon "top 3", eh, eh.

GALIEN > Oui, Poe et Lovecraft ont de nombreux fils et petits-fils dans tous les arts. Il y a chez certains textes de Gainsbourg, par exemple, des références explicites.

BOD' a dit…

BRIDIE > Thank you dear Bridie. May I say again that your last drawings are awasome ? Hope u draw new ones... Thanks for your always kind comments and for your word "to play" : you're right, I like to "play" with faces ! Great comment !

ELISABETH > J'en ai l'eau à la bouche.

LUCIANO > Merci Luciano, grand dessinateur avec un crayon !

Thierry a dit…

Le travail de déconstruction du visage, avant même d'envisager les éxagérations possibles, est spectaculaire. Et quel regard tu lui as fait, mazette (ce pourrait être une illustration de l'expression jeter un œil) !

BOD' a dit…

THIERRY > Aprés avoir réalisé une première version d'Edgar assez sage je me suis effectivement amusé à travailler le déséquilibre, voire la folie, en lien avec ses écrits. Il y a d'ailleurs chez beaucoup d'écrivains ce déséquilibre physique qui trahit tant de fêlures internes, j'y reviendrai donc sur d'autres modèles. Cela m'amuse d'autant plus que le jeu est de savoir jusqu'où ne pas aller trop loin afin de garder une ressemblance. Comme tu le vois, et comme nous en avons discuté en début d'année, je continue à m'amuser avec cette caricature et cette littérature que nous aimons tant.

666 a dit…

Comme je disais chez AMBre au sujet de ta caricature d'Edgar Allan poe, j'aime le parti pris graphique que tu as choisi ici.
Un dessin en N&B, classique au demeurant et qui ne l'est pas.
Tu as mis en lumière sa "dualité".
Sa folie sous son apparente "normalité". Un œil ancré dans le vivant. L'autre dans le monde des rêves et des cauchemars.
Son génie, sa folie. Créatrice.
Un auteur que j'admire. Que j'aime lire et relire. Dont j'aime retrouver les influences ça et là. En musique, en littérature, en BD, en peinture ... En nous, en moi.
Un portrait, une caricature, plein d'amour et d'admiration, d'humour et de fantaisie.
Et tjs ce regard fascinant comme dans chacun de tes portraits. Saisissant de vie et d'humanité.
Tiens, je vais me ré-écouter Alan Parson Project pour la peine.
Merci AMBre ... Merci à toi.

Ma Semaine En Image a dit…

Hello, une petite surprise pour toi sur mon Blog.

BOD' a dit…

666 > Lire tes commentaires est à chaque fois pour moi source de motivation. Merci beaucoup.

BOD' a dit…

Philippe/MSEI Merci, trés touché d'être dans ton "Top Seven"... Euh, je gagne un requin dédicacé ?

Guillaume Néel a dit…

La fameuse dissymétrie dont on avait parlé, et comme tu le mets à Thierry le déséquilibre du physique lassant entrevoir celui du psychique…
Une belle Prod', Bod' :)

Michellux a dit…

Comme à l'accoutumée, superbe ...

Je me suis permis de partager ta belle caricature de Bauer sur mon blog. Merci !

BOD' a dit…

GUILLAUME NEEL > Belle prod' réalisée à l'aube, mais pas commode, ce job et ses codes.

MICHEL > Tu as bien fait, Bauer a un vrai style intéressant et ton interview est une trés bonne idée. Merci.