samedi 16 juin 2012

Arthur Rimbaud

Pour écouter une superbe version du poème Le Dormeur du Val : cliquez ici (voix : Gilles-Claude Thériault, musique : Gabriel Fauré, violoncelle : Océane Guéret, piano : François Micol).
Bonus 1 : Le Dormeur du Val mis en page par Galien. Bonus 2 : caricatures de Rimbaud par Maëster et Coquelet.

19 commentaires:

oil a dit…

Superbe, on retrouve bien le coté bohème qui est accentué par la facture de ta caricature. Je trouve que c'est un brin plus "brut" avec un travail plus appuyé des contrastes et le grain du papier qui est bien présent , ça à un coté: "vieilli comme un bon vin" et c'est très beau, bravo

♥AMBre a dit…

Merci, il est vraiment superbe !
Cette caricature me touche particulièrement :)

Wlamir (WROD) a dit…

Fantastic piece Bodard !!!
Like a old picture...Very impressive...!!! I like it...

Jean-Michel Gruet a dit…

Tout simplement la plus belle "version " que j'ai vue de ce célèbre portrait. J'adore.

galien a dit…

Ah oui, j'adore ce regard que tu lui as donné, un poil différent de celui de Coquelet, mais les deux lui collent parfaitement bien, le définissent même...
Et puis ce côté vieilli, c'est superbe...
Merci pour le clin d'oeil !

Msei BD a dit…

Tu fais bien ressortir le coté juvénile et poêtique du personnage. Tu as réussi à trouver la bonne teinte de gris, ça fait "d'époque".

BOD a dit…

OIL > Merci, Oil. Comme d'habitude je suis trés sensible à tes félicitations (pas toujours méritées) et tes encouragements (toujours mérités, passque je me donne du mal, ouaip).

BOD a dit…

WLAMIR (WROD) > Merci, Wrod. Happy and proud you like it.

BOD a dit…

♥AMBre > Merci à toi de l'avoir rapidement mis sur ton blog. Tu ne le savais pas, mais j'ai appris Voyelles au lycée et je l'avais présenté au bac parmi d'autres poèmes. Pour se réchauffer le coeur, c'est toujours les vieux souvenirs qu'on sonne, non ?

BOD a dit…

JEAN-MI > J'ai vu moi-même pas mal de versions (Rimbaud 1, Rimbaud 2, Rimbaud 3...) mais difficile de dire ma préférée car elles s'talonnent...

francky a dit…

Superbe version !
Les versions de Maëster et Coquelet sont différentes et pourtant je retrouve dans les trois ce même visage.
La caricature est vraiment un drôle d'exercice... et tu y excelles. Sincèrement Bravo.

Heu... sa s'écrie come sa excelle ?

BOD a dit…

FRANCKY > Ben, sincèrement merci, alors. Pour "excelle" je ne sais pas, moi je suis plutôt XXL ...

guillaume néel a dit…

Bravo !!!
C'est fou comme justin biebeur (tiens je me rend compte que je ne sait pas l'écrire, mais que ce n'est pas grave)
s'inspire de ce poète… dans le côté visage d'enfant et mèche…

BOD a dit…

GUILLAUME > Je n'avais pas pensé à cette comparaison... en même temps je ne connais pas Justin Ptibeur. Personnellement je trouve que le choix de Di Caprio dans le film Rimbaud-Verlaine d'Agnieszka Holland (voir sur le blog d'AMBre) est plutôt un bon choix. Merci de tes messages, cher Guillaume.

Marion Combelas a dit…

Superbe, je suis toujours aussi épatée de voir ce que chaque artiste peut faire d'une même référence, tout en imposant son style. Vous êtes un maître, cher BOD, et une inspiration permanente.

BOD a dit…

MARION > Merci pour tes mots si bienveillants. J'ai moi-même une inspiration permanentes : Stephane Bern. J'ai failli adopter sa coiffure mais j'ai finalement renoncé, il s'en est fallu d'un cheveu.

இڿڰۣ FLO இڿڰۣ a dit…

Merci merci on verra bien

Elisabeth a dit…

Découvert chez Ambre, j'adore :)

Emma a dit…

Magnifique ! il est plein de rêves, ce portrait , on les devine dans ses yeux.
Bravo:) je le trouve très émouvant.