dimanche 16 juin 2013

Nelson Mandela

 crayon / pencil 2B

Une pensée pour Nelson Mandela et une pensée aussi pour les émeutes de Soweto du 16 juin 1976 en ce jour anniversaire.

11 commentaires:

Isabelle Ghestem - Zazou a dit…

GENIALISSIME!!!!
Franchement superbe!
Bon dimanche...

666 a dit…

J'avais déjà été scotchée par ton Oscar Niemeyer - mixe pour moi entre Neptune et Djabba The Hutt.
Un sage, un grand, un brillant - à l'instar de ton hommage - tourné vers l'avenir, résolument dans ton hommage. Précurseur, visionnaire.
Je le suis tout autant de ta caricature de Nelson Mandela.
L'essentiel de cet homme concentré ici. Sa générosité, sa sagesse à travers ses mains longilignes.
Sa bonhommie en dépit des aléas de la vie dans ce visage qui irradie. Son optimisme, son esprit combatif à travers ses yeux, son sourire.
Magnifique. On a envie de rire de concert avec lui et de se dire que c'est beau la vie ... Que ça vaut la peine de se battre. Pour des petits riens et des grandes causes.

galien a dit…

C'est magnifique.
La déformation est très forte, la caricature très poussée, et pourtant, pas de doute, on le reconnait tout de suite, sacré beau travail...
Et tout cela juste au crayon 2B...
ça laisse rêveur !

Joe SKULL a dit…

ce visage et ces mains ont une dimension symbolique qui rendent un bel hommage à ce grand homme et bien sur, en s'approchant pour observer un peu les détails, on retrouve ta maitrise de la caricature toujours plus précise et audacieuse

BOD a dit…

ZAZOU > Merci, Isabelle.

BOD a dit…

666 > Oui, un exemple. Un de ces quelques hommes qui auront marqué le XXè siècle.

BOD a dit…

GALIEN > Merci, l'ami. J'aimerais tellement pouvoir aller encore plus loin dans les déformations ! Une seule solution : travailer, encore et toujours, mais le temps me manque (même pour répondre àux commentaires...) !

BOD a dit…

JOE SKULL > Oui, j'ai choisi cette célébrissime photo pour l'utiliser comme un symbole, LA photo de Mandela (comme il existe LA photo du Che, LA photo de Mao, la langue d'Einstein etc.). Et elle s'est imposée comme une sculpture, un trophée, et l'idée de ne pas faire le corps s'est imposée d'elle-même pour conserver cet aspect trophée. Voilà, voilà. On papote, on papote mais j'ai des vacances à prendre, moi. Allez, ciao.

Joe SKULL a dit…

=) bonnes vacances alors ;)

BOD a dit…

JOE SKULL > Voui, toi z'aussi alors. Et à bientôt.

misterponce a dit…

mon bon bod comme toujours superbement reussiet tres .....design!