samedi 12 octobre 2013

Bob Dylan

crayons 2B et 4B

Bonus : ma caricature de Bob Dylan 1967 en cliquant ici.

15 commentaires:

666 a dit…

C'est très judicieux de nous avoir donné le lien vers Bob Dylan en 1967.
La différence entre ces 2 hommages, ces 2 caricatures est énorme.
Bob Dylan jeune, impétueux. Avec un petit côté "Pete Doherty".
Bob Dylan bien des années après, mature, fatigué, résigné.
Je lui trouve un côté pâtre.
Le chapeau ? Le look ?
Il semble même y avoir un mimétisme certain entre les gueules des membres de son troupeau et son propre visage.
En tout cas, cette caricature est forte, poignante. Son regard glace le sang tellement il semble froid autant qu'il appelle à la compassion tant on semble y lire une certaine triste et "désabusion" (Nino Ferrer).

Isabelle Nicolazzo - Zazou a dit…

Eh bien 666 a tout dit et superbement bien dit!
J'approuve grandement!
Bon dimanche! Bizzzz

galien a dit…

Marrante ces deux versions, de voir le bonhomme sous deux angles, et pas seulement technique, mais d'avoir utilisé le temps comme une dimension à part entière... Bravo !

Joe SKULL a dit…

je le trouve trés réussi. la façon dont la lumiere éclaire son visage, ses petits yeux, son chapeau droit et sa fine moustache =)

misterponce a dit…

super!....c'est un peu court jeune homme, dirait le Bod, magnifique, majestueux, grandiose, surhumain non le bod est modeste et ne dirait pas ca tout ca.........alors je prends tout a mon compte et je signe

♥AMBre a dit…

Ombrageux comme je l'aime, merci de respecter cette particularité comme tu le fais avec talent.
PS : I need one more cup of coffee !

Anonyme a dit…

oh là ,ça c'est du lourd
belle interprétation !!
bravo
amitiés
andré

BOD a dit…

666 > Le Dylan que j'ai découvert dans les années 80 (grâce à une interview des Dire Straits qui parlaient de lui comme inspirateur) était déjà à ce moment-là en pleine période de recherche et de "désabusion". Si ses chansons me parlent, le personnage reste pour moi un mystère. Ce que j'espère avoir rendu dans ce dessin. J'aime beaucoup les premiers disques de Dylan, le folk période Joan Baez, qui n'est pas tendre non plus d'ailleurs avec son ancien compagnon. Merci de ton commentaire encore une fois très juste. Tu as un oeil, chère 666.

BOD a dit…

ZAZOU et GALIEN > Pour compléter ce que je viens de répondre à notre 666, il me semble bien qu'il y ait effectivement deux Dylan. C'est ce qui doit ressortir de ces deux caricatures, peut-être.

BOD a dit…

JOE SKULL > Merci Joe, tes remarques techniques me font plaisir et m'encouragent.

BOD a dit…

MISTERPONCE > Effectivement je ne dirais pas tout ça, mais par contre ce que je dirais volontiers c'est un grand merci à toi. J'ai hâte de revoir tes créations après ton arrêt estival. PS : ton Sinatra est à tomber.

BOD a dit…

♥AMBre > One more cup of coffee for the road ?
One more cup of coffee 'fore I go ?
To the valley below...

PS : Your eyes are like two jewels in the sky (lyrics : Dylan)

NanouB a dit…

difficile de rendre mieux.. c'est tout son caractère, j'étais très fan de lui, et bien plus de Dire straits dont j'écoute encore de petits chefs d'œuvres, et j'ai une tendresse particulière pour : why worry

une sacrée époque tout ça !

BOD a dit…

NanouB > Oui, Why Worry et tout l'album Brothers in Arms a encore sur moi le même effet qu'il y a bientôt 30 ans ! Merci pour ton message.

Glen Batoca a dit…

Very nice this version of Bob Dylan !